Bol d’Or Mirabaud 2022 et Genève secrète

Samedi 11 juin, 437 bateaux sont au départ de la plus grande régate en bassin fermé pour 123 km à boucler (Genève-Le Bouvray AR) avant le 12 juin à 17h, avec un record à battre : 5h en 1994…

Un soleil radieux, un lac transparent et le Mont-Blanc majestueux, si proche derrière la première ligne de crête : une belle carte postale de vacances pour 20 voileux du Club des Plaisanciers. Invités par l’APB, club suisse ami, ils attendent vers 9h l’embarquement sur Le Grèbe, vedette spécialement affrétée pour suivre le départ et le début de la régate.

Mais Eole n’est pas là ce matin sur le lac Léman…

Un habile pilotage du Grèbe permet d’admirer de très près ces bateaux pendant 2 heures de navigation, de quoi se forger de beaux souvenirs.

 

Débarqués, les plaisanciers rejoignent La Perle du Lac, un restaurant au bord de l’eau où un délicieux repas leur est servi en terrasse.

L’après-midi est organisé avec une visite de la Genève secrète. Le temps de rejoindre la vieille ville avec une « mouette » en passant sous le pont du Mont-Blanc, où un guide est retenu.

Retour au bord du lac. Il est 17 heures. Toujours pas de voiliers à l’horizon…

Le premier arrivera à 23h ! C’est le Sorcier du Léman : Christian Wahl qui remporte sa 8ème victoire sur son D 35 W-Team, après 12h 24 mn de course. Les foils ne servaient à rien cette année ! Et les Ventilos M2 suivis le matin ? L’un est 3ème, l’autre, 5ème ! Le premier monocoque est le Libera hongrois qui arrive 19ème. A noter que Loïc Perron se classe 10ème sur un TF 35.

Une journée radieuse. Encore merci à l’Association des Propriétaires de Bateaux de Genève pour cette superbe organisation.

L’équipe animation

Vous devez être connecté dans pour poster un commentaire.