Une journée à Genève

Le samedi 15 juin, une pluie fine n’empêche pas 52 plaisanciers d’embarquer sur le Grèbe, spécialement affrété par le club suisse ami l’APB, pour une immersion dans la plus grande régate internationale en eaux fermées : Le Bol d’Or Mirabaud.

Le temps de sortir du port de Genève et de dépasser la ligne de départ, et le soleil éclaire les 465 bateaux en train d’y prendre place. Le coup de canon est tiré à 10 heures avec des conditions de vent bien faibles ! Pourtant, les grands catamarans rejoignent déjà le Grèbe, suivis des monocoques… Le Grèbe suit ensuite leur lutte jusqu’au bout du Petit lac. Au retour, il croise, très loin derrière les premiers, la flotte des Surprises, qui avec leurs spis fleurissent le Léman de mille couleurs !

 

De retour à terre, un repas raffiné attend les navigateurs en terrasse de la Perle du lac. Puis un bateau bus les emmène dans la vieille ville en passant sous le pont du Mont-Blanc, pour une ascension, sous un soleil piquant, vers la cathédrale St Pierre.

 

Une visite du site archéologique dans les soubassements de l’édifice fait découvrir son histoire et celle des premiers habitants de Genève, dans un dédale impressionnant. Une montée des escaliers des tours pour les plus courageux donne une vue sur la ville et le lac devenu argenté sous un ciel de plomb. L’orage annoncé éclate, d’une violence extrême avec pluie vent, grêle… obligeant les plaisanciers à rester abrités dans le lieu sain pendant près d’une heure, tout en pensant avec inquiétude aux compétiteurs qui sont encore sur le lac !

Une journée riche en événements, en sensations, organisée de main de maître par les amis de l’APB. Un grand merci à eux.

L’équipe animation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.